21 octobre/ Ouverture du nouveau festival !

Compagnie du Zerep © Hervé Veronese. Centre Pompidou

Compagnie du Zerep. Photo Bertrand Prevost © Centre Pompidou

Enfin, le Centre Pompidou a ouvert les portes du nouveau festival. Les visiteurs en déambulant ont pu y découvrir une programmation riche en propositions et pluridisciplinaire : il y en a pour tous les goûts !

Une fois la nuit tombée, la galerie Sud ouverte sur la rue, offre une ambiance singulière dont l’éclairage des œuvres et la scénographie de Heimo Zobernig accentuent le côté théâtral.

Les visiteurs, curieux, n’ont pas hésité à jouer le jeu et à investir les différents espaces qui ne demandaient qu’à être réactivés comme l’installation d’Andréa Blum (In bed with a cold-blooded animal), la maison carton de Manfred Pernice (Haldensleben), ou encore le studiolo. Dans le tunnel accordéon de Jorge Pardo, David Moss, performeur des Bruits de Bouche, s’est installé pour susurrer, chuchoter, souffler, chanter des bruits étranges offrant ainsi un moment d’intimité avec les spectateurs.

Le carrousel de Carsten Höller, comme une allégorie de ce festival, illuminé dans la nuit attire le regard et laisse le spectateur comme un enfant les yeux levés et hypnotisés.
Le kiosque électronique s’est tout de suite animé avec l’entrée en scène de G-Nox autour duquel une foule de visiteurs ont pris d’assaut les 35 casques et eurent plaisir à écouter mais aussi à observer la mise en scène.

De l’autre côté du mur, à l’espace 315, le programme de spectacles de Beaubourg-la-Reine par la Compagnie du Zerep avec notamment le fameux El coup du cric andalou, a laissé les spectateurs enjoués. Le bruit des rires donnait à l’ambiance excitante et bouillonnante un air de joyeuse fête à cette première soirée.

Une ouverture riche en rebondissements promettant un festival, qui ne finira pas de nous surprendre.

Camille Kotecki & Pauline Di Mascio.

Tags: , ,

Les commentaires sont fermés.