21 novembre / Views on Stage

Chorégraphie de Christian Rizzo sur Sol 07 de Vincent Lamouroux. Photo Hervé Véronèse © Centre Pompidou

Chorégraphie de Christian Rizzo sur Sol 07 de Vincent Lamouroux. Photo Hervé Véronèse © Centre Pompidou

Ce week-end, le nouveau festival, s ‘associe à Vidéodanse, pour rendre hommage à l’un des plus grands chorégraphe du 20ème siècle : Merce Cunningham. Ce cycle vient clôturer un mois de programmation au cours de laquelle le nouveau festival a su trouver sa place.

Tout pousse à croise que cette rencontre n’aurait pu se réaliser sans la présence de l’installation in situ de Vincent Lamouroux : Sol.07 (lieu de la performance donnée par Christan Rizzo à l’inauguration du nouveau festival). S’installer au Forum (niveau –1), c’est choisir de s’implanter là où il y a rencontre, rencontre d’abord entre deux événements associés, le nouveau festival et Vidéodanse qui croisent également les spectateurs des Spectacles vivants, les promeneurs attirés par la sensualité de l’oeuvre , les cinéphiles, les amateurs d’art et les touristes égarés.
En reliant les espaces d’exposition dans lesquels l’œuvre est finalement venue se greffer, Sol.07 tente de renouer un dialogue opérant entre les arts dans une négociation constante avec l’ensemble des circulations et événements qui s’y déroulent. (Le dispositif se renforce par la présence des projections de Videodanse sur un des murs de l’installation de Vincent Lamouroux.)

Renouant ainsi avec une certaine tradition minimaliste, la sculpture Sol.07 n’a pas de socle et ne s’érige pas. Elle s’horizontalise. Cette typologie de l’espace offre de nouvelles possibilités d’usage et d’appréhension aux visiteurs (et explique probablement le succès de la pièce auprès des enfants). Pour peu en effet que le visiteur s’engage, s’y glisse, s’y enfonce, l’œuvre devient participative. Le visiteur se risque alors à devenir un « matériau vivant » de l’œuvre.

Viennent ensuite les premières interactions, les premiers pas. Le bois travaille encore. Les corps se meuvent, se déplacent, dans des circonférences inégales. Les hanches basculent. Le torse se bombe. Un geste s’esquisse et tout l’être est en mouvement, l’ébauche peut-être d’une chorégraphie des corps.

« Is this Dance ?
Yes.
Why not?
Maybe”
Merce Cunningham,
Merce by Merce by Paik, 1978

Romuald Roudier Theron

Tags: , ,

Les commentaires sont fermés.